la compagnie

La marionnette pour partir à la rencontre des cultures.

La compagnie expérimente de petites formes de marionnette et théâtre d’objet qui permettent d’échanger avec le public par la proximité. Elle invente un théâtre visuel qui communique sans restriction de langue. Les structures et encombrements légers autorisent une réelle liberté de déplacement et d’implantation en tout site, afin d’investir des espaces non conventionnels.

La marionnette pour s’engager.

Les spectacles questionnent des thèmes de société avec humour et légèreté.


Esteban Adrian Giovinatti, d’origine uruguyenne se forme durant 2 ans à la marionnette, au théâtre el galpon, Montevideo, Uruguay.
Il développe un intérêt particulier pour les formes anciennes, traditionnelles.
De 2002 à 2004, en Uruguay et au Brésil, il expérimente et présente diverses techniques dans ses spectacles: théâtre d’ombre, manipulation directe, Kuruma Ningyo, minithéâtre, gaine.
Depuis 2005, il parcourt l’Europe avec de petites formes spécialement adaptées à la rue, cherchant à rencontrer le public autrement: Adagio (Kuruma Ningyo), Surf in USA (minithéâtre), Laboratoire (minithéâtre).
Il co-fonde la compagnie la malette en 2007.

D’autres artistes sont intervenus et interviennent dans les créations de la malette, de manière plus ponctuelle.
Un grand merci à Céline Camilleri, Adrien Durand (musicien), Paz Tatay (marionnettiste), Eder Paiva (marionnettiste), Emilie Renault (dessinatrice et graphiste), Ghislain Botto (photographe et graphiste), Sandrine Pasquier (vidéaste et graphiste).

Esteban Adrian Giovinatti, Céline Camilleri, forment en 2007 la compagnie la Malette.